Le messager

Posé sur la fenêtre
Pianotant le bois dur
Là résonne mon être
Tout en rythme bien sûr
A ce cœur ce regard
Vers cet horizon-là
A ce cœur étendard
Je m’en irai là-bas.
Posé sur la fenêtre
Je me lisse les ailes
Et je lâche la lettre
Qui tournoie dans le ciel…

Consigne : Poème collectif, vers en 6 pieds et rimes imposées.

Leave a Comment

Filed under Jeux d'écriture, Non classé, poésies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.