Minerve

La lune luit ce soir

Sur l’eau qui coule doux…

Glissent sur un miroir

Ses deux mains dans le flou

-et ses doigts allongés

comme deux limaçons

Défilent sans songer

A cet étrange son,

Au reflet de la belle…

Et le hibou observe

Et la lune étincelle

Sur les mains de Minerve.

 

 

Leave a Comment

Filed under Jeux d'écriture, poésies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.