Haïkus…

Ma chevelure,

Sous un bandeau argenté,

Cache sa douceur.

 

Ce livre d’images

Comme je l’ouvre, frissonne

Sous mon doigt rêveur.

 

Je me suis retournée,

Trop tard ! Il s’est envolé,

Le chant de mon cœur.

 

Lueur de l’éclair

Envoie sa lumière

Sur le tyrannosaure rex.

 

Ronde comme bille,

Tourne, tourne la ronde,

Tourne la toupie.

 

Eva ( huit ans), atelier poésie du dimanche /11/11

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Site par Pharéo | Hébergé sur Au fil du Doux