Le jaune

Il y a le doux jaune du poussin nouveau-né
Un jaune à peine éclos, innocent, embrumé

Le jaune du soleil dans son éclat doré
Inondant toute vie de chaleur et  de paix

Le jaune de la joie et des éclats de rire
Le jaune jeune et vif qui vibre et qui attire

Et celui des blés mûrs ondulant sous le vent
Et l’auréole blonde des visages d’enfants…

Puis il y a l’automne et ses ors flamboyants
-Puis il y a l’hiver, et tout redevient blanc.

Monique

Consigne: choisir une couleur, puis écrire un texte commençant par  » il y a le » +couleur.

Leave a Comment

Filed under poésies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.