illustre imbroglio

Photo mystère Magali

Je suis l’illustre imbroglio

Qui vient causer, sans cause, dans une langue kitsch

Tout à fait décousue, carrément incongrue,

A vos oreilles étrangères.

 

Je suis objet-coutume, vêtu de mon costume

Fait de bric et de broc et pourtant dernier chic.

Fait de tics et de trac, bien tarabiscoté,

Je suis parfois patraque, un peu voûté,

Pourtant d’attaque pour la nouvelle année,

Carrément au taquet !

Paradoxe est mon sobriquet…

 

On me pare d’attraits, on me pare d’atours

On me dit des secrets, on me parle d’amour

Et moi, je pouffe, et moi, je piaffe,

Devant tant d’absurdité.

Je suis truqué, je suis traqué,

Alors au toupet,

Je me contiens, mystère de misère,

Je m’épanche et me déploie,

Je m’évente et je m’accrois.

Je jaillis, insolite, d’une boite-dynamite.

 

Pati ! Pati ! Je suis garni, verni,

Offert… et là, mystère,

J’atterris sur cette photographie

Où je trône, insolent, devant votre perplexité

Amusée.

Qui suis-je ?

 

(Elena, atelier du janvier 2012, consigne: petit texte sur une photo-mystère étrange, en provenance du Japon…

Leave a Comment

Filed under Textes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.