Haïkus

Ecrire un haïku…

je reste, les yeux au ciel

un coq chante au loin…

 

 

Un soulier perdu

rapporté par un gros chien

– ce n’est pas le mien

 

 

Le soleil d’automne

fait scintiller l’herbe drue

je m’assois dessus

 

Monique

Leave a Comment

Filed under poésies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.