Rêve d’enfant

Le soir tombe et le ciel s’efface en un soupir.

L’enfant frissonne et rêve, assis sur une pierre

– il rêve,et dans son cœur le désir de partir

grandit, en même temps que s’en va la lumière.

 

La route, devant lui, se perd dans un virage

Et il a oublié, dans cet instant serein

l’amour qui le retient comme un oiseau en cage…

 

-il rêve d’un voyage aux abords incertains

des îles sous le vent aux innombrables fleurs

-et il voit leurs couleurs, et il sent leurs arômes-

Puis il se voit au Nord sous les traits d’un trappeur

ou dans un beau manoir avec un majordome…

 

 

Son esprit monte, monte, dans le ciel, dans l‘espace

Qui étreint la planète en un halo bleuté,

l’œil vif, le regard clair, planant comme un rapace

Son cœur s’affole, et s’ouvre devant tant de beauté.

 

Atelier Volubile-Elena- 17/10/2011

consigne:

1. nous avons fait tourner des feuilles sur lesquelles chaque participant marquait deux mots en fin de feuille, puis le participant suivant marquait lui aussi deux mots, rimant avec les premiers.

2. Chacun ayant récupéré une des feuilles ainsi préparée, nous avons écrit un poème en alexandrin.


 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Site par Pharéo | Hébergé sur Au fil du Doux